Le Feng Shui

Feng Shui est un terme chinois composé de deux caractères comme "Kung-Fu" (art martial chinois) : "Qi Gong" (travail énergétique)... "Chop Suey" (plat de légumes sautés"...

- Feng (caractère 1596 du Ricci) est un radical (Radical 182), c'est à dire l'un des 214 caractères essentiels de la langue chinoise. La traduction de ce caractère est : vent, brise mais également « souffle » et, par extension, l'ambiance, l'allure, les mœurs, la mode, les usages, les coutumes, la réputation.

Des commentaires classiques ajoutent "Le vent est le messager du Ciel et de la Terre et influence l'homme dans son jugement et dans ses actions"... "Les vents soufflent dans les Huit directions principales et correspondent aux Huit Energies Célestes (Bagua) du Yijing (Yi King)".

- Shui (caractère 4486 du Ricci) qui se prononce également Shuey, Chouei, Choi est aussi un radical (radical 85) et signifie eau, liquide mais aussi la qualité, la valeur. Les commentaires classiques ajoutent qu'il s'agit d'un des Cinq Eléments  de l'énergétique chinoise correspondant à l'origine profonde, à ce qui est avant le commencement, à la face cachée des choses, au mouvement originel.

- Feng Shui, suivant le dictionnaire Couvreur signifie "vent et eau" et, par extension l'antique géomancie chinoise traitant des influences fastes et néfastes qui résultent du site et de l'environnement choisi pour une tombe, une maison, une ville.

Couvreur ajoute : "la situation et la disposition d'un emplacement considérés au point de vue de leur influence sur le bonheur ou le malheur de la famille ou du clan". Le Père Larre de l'Institut Ricci explique, pour sa part, que Feng représente les courants atmosphériques et que Shui représente le ruissellement et les courants souterrains. Par extension, on pourrait actuellement dire, sans effectuer de contresens majeur, que le Feng Shui est l'étude, suivant des moyens millénaires, des énergies cosmiques et des forces telluriques.
 
Mais Feng Shui signifie également mot à mot, et de façon très littéraire, l'étude de l'ambiance et de la qualité... donc les rapports existant entre le qualitatif et le quantitatif.
Il s'agit également, et d'une manière très prosaïque, de la manière d'adapter la mode ou les usages, donc le visible et le superficiel, à ce qui est le plus profond et le plus caché et qui demeure à l'origine de la vie.

Le Feng Shui a donc pour but d'éviter de commettre des erreurs grossières risquant de mettre en cause le mouvement subtil de vie qui nous relie à la terre et au ciel. Il est le garant de certaines règles, de principes essentiels résidant dans les traditions ou rituels et que certains considèrent comme des superstitions.