Le Feng Shui dans la maison

La médecine chinoise classique considère qu'un environnement harmonieux, et particulièrement une maison équilibrée, influe pour une grande part sur la santé et la vitalité de l'individu ainsi que sur la destinée de la famille et, donc, sur l'évolution favorable de la société humaine.

Traditionnellement l'individu représente, en effet, le microcosme de la société comme l'habitat se veut le microcosme de l'environnement.

Or, il est aussi difficile de soigner un individu dans une société malade que d'espérer trouver une maison saine dans un environnement perturbé. Le rôle essentiel du médecin consistait donc à rétablir une circulation harmonieuse de l'énergie de son patient, ceci par divers moyens comme les pratiques de santé, l'acupuncture et les moxas, la pharmacopée, la nutrition... mais également à le conseiller pour que cette circulation d'énergie ne soit pas une atteinte à sa santé et à son bien-être à cause d’un environnement négatif.

Les anciens avaient déterminé des dimensions de fenêtres variant entre le rez-de-chaussée et les étages

Le Feng Shui, entrait dans cette médecine globale et, pendant vingt siècles, fut étudié et pratiqué officiellement dans le cadre des études médicales.

Ce n'est que pendant la dynastie Qing (Tsing) que l'impératrice douairière Cixi (Tseu Hi), pendant le règne de Kuangxu (1875 1909), décidera, dans le cadre de la "modernisation et de l'occidentalisation" de la médecine de supprimer le feng shui du cadre des études officielles.

En 1929, le gouvernement, pourtant considéré comme traditionaliste du Guomingtang, promulgua des décrets visant à l'interdiction de ce même Feng Shui jugé rétrograde.

Par la suite, bien que l'acupuncture et la pharmacopée soient réhabilitées par Mao, le Feng Shui continua à être interdit. Le feng shui maison fut toujours pratiqué en Chine dans le plus grand secret. Que ce soit à HongKong, Taipei, Singapour, Bangkok, San Francisco, Montréal, Londres, les communautés chinoises, et par extension asiatiques, ne construisaient aucun habitat sans avoir, au préalable, réalisé ou fait réaliser une étude Feng shui maison sérieuse.


Le nouvel aéroport d'HongKong qui subissait de nombreux problèmes fut réaménagé suivant les règles ancestrales du Feng Shui car il dérangeait les "Dragons assoupis" de la péninsule de Kowloon... En chinois Kowloon ou Jiu Long signifie "Neuf Dragons" !

La Chine de Deng Xiaoping ne pouvait pas ignorer ce phénomène et le site de la nouvelle métropole se Shenzhen, le premier centre d'affaire situé en zone économique spéciale, fut originellement choisi en fonction du Feng Shui.

Aujurd’hui, le Feng Shui a retrouvé ses lettres de noblesses et son efficacité légendaire et plus d'un milliard de Chinois ne jurent plus que par lui. Les Japonais ont suivi le mouvement, puis les pays anglo-saxons et la vague touche désormais la vieille Europe.


Vous pourrez, ainsi, résoudre de multiples petits problèmes par vous-même ou, si nécessaire, choisir en connaissance de cause un expert feng shui honnête et efficace connaissant parfaitement cette pratique.